TOP 5 des sites touristiques du sud-ouest de la côte bretonne

1. Pointe Sainte-Mathieu, côte déchiquetée aux panoramas uniques

La Pointe Sainte-Mathieu offre une vue inhabituellement spectaculaire de ce qu’est la côte nord-ouest de la Bretagne : un paysage marin écrasant avec des rochers déchiquetés, des falaises impressionnantes et des sentiers de dunes qui permettent aux marcheurs de s’approcher de ce point le plus au sud de la côte nord-ouest bretonne. On y trouve quelques maisons, des restaurants et des logements, ainsi qu’un parking pour les nombreux touristes qui viennent ici.

Vous voyez un phare qui se distingue non seulement parce qu’il est peint en blanc avec de grandes lettres rouges Saint-Mathieu dessus, mais aussi parce que son emplacement est unique et qu’il est entouré des ruines d’une abbaye du 11e siècle. À côté du phare se trouve un petit musée sur l’histoire de l’abbaye. Et dire qu’il y avait autrefois une ville ici. Il reste maintenant quelques maisons. Du haut du phare (entrée payante), on peut voir à 50 km à la ronde dans des conditions idéales. Vous pouvez vous promener sur les falaises, mais par temps venteux, il faut faire attention…

2. Brest, le château et le monde des océans

Brest est située dans un bras de mer (d’environ 25 km de long) de la côte bretonne et, en raison de cet emplacement, Brest a toujours été une place stratégique. Les Romains le savaient déjà et y ont construit une forteresse militaire. Beaucoup plus tard (12e siècle), un imposant château a été construit. Ce château et le port maritime ont souvent été la cible d’ennemis. Même pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque les Allemands y avaient installé un chantier de sous-marins.

Le bilan est lourd pour le port. Brest a été presque entièrement bombardée, de sorte que la vue actuelle trahit une construction relativement récente. Heureusement, le château est toujours un témoin des temps anciens. Vous pouvez le visiter.

Une autre attraction est Océanopolis, située en dehors du centre-ville. Dans trois pavillons, vous aurez une vue spectaculaire de la vie dans les océans du monde. Prendre une demi-journée pour visiter est minime. Divers aquariums avec des poissons tropicaux aux couleurs magnifiques, des requins, des phoques, des étoiles de mer, une simulation de descente dans une base sous-marine, tout sur les pôles Nord et Sud, etc.  

3. Pointe du Van et Pointe du Raz, un littoral étonnant

Le long de la côte sud-ouest de la Bretagne, vous pourrez admirer la mer écumante, des villages pittoresques, des villes médiévales, une citadelle, des maisons à colombages, un musée maritime flottant, des maquettes de bateaux, etc. Deux endroits particuliers, ou “points”, sont la Pointe du Van et la Pointe du Raz. Cette dernière est située à l’extrémité ouest de la côte. En raison de l’afflux de touristes, la lande a été détruite. Mais le paysage a été restauré et les installations touristiques se sont simplement éloignées de la lande. Un sentier pédestre vous emmène autour d’une langue de terre sur la côte sud-ouest avec des vues magnifiques.

La Pointe du Van est située au nord du Raz, sur la côte nord-ouest de la Bretagne, près du Finistère. Cette falaise est également une attraction. Il y a un sentier GR (assez bien marqué). D’ici, il y a une belle vue sur l’autre ‘pointe’ : la Pointe du Raz mentionné ci-dessus.

4. Carnac, circuit des menhirs et dolmen

À Carnac, juste au nord de la ville elle-même, on peut voir des menhirs et des dolmen comme on en trouve aussi à Stonehenge (Royaume-Uni), encore plus célèbre. Les rangées de pierres datent de l’ère néolithique, soit plus de 4500 ans avant notre ère. Ils sont disposés en rangées de 8 à 11, presque parallèles les unes aux autres, dans trois hameaux : Le Menec, Kermario et Kerlescan. De nombreux livres ont été écrits sur leur signification.

Une sorte de calendrier avec des rituels autour du soleil et de la lune ? D’autres énigmes surgissent. Comment les gens pouvaient-ils déplacer des pierres aussi lourdes à l’époque ? Certains atteignent jusqu’à quatre mètres de haut. Pour des raisons de protection, les zones de pierre ne sont accessibles que d’octobre à mars. Au printemps et en été, on ne peut les voir que de derrière une clôture. Au musée de la Préhistoire, vous en apprendrez beaucoup sur ce phénomène mythique.   

5. Quiberon avec la Pointe du Percho et la Pointe du Kervihan

Quiberon est une presqu’île située dans le golfe du Morbihan. La connexion avec le continent a été créée par l’envasement. Il n’y a qu’une seule route d’accès et elle peut être très fréquentée. Il y a un littoral complètement différent de chaque côté. À l’ouest, le paysage est assez rude, avec des falaises, des grottes, des gouffres profonds, des criques, … La mer peut être très agitée et ne se retient pas. L’eau clapote contre les rochers comme un fou. La natation est un sujet tabou ici. Vous pouvez faire une randonnée et profiter de la Pointe du Percho, un point de vue sans pareil, et on peut en dire autant de la Pointe du Kervihan. Ils appartiennent à ce qu’on appelle ici la Côte Sauvage.

La ville de Quiberon elle-même est située sur la côte est. C’est ici que se trouvent les belles plages de sable et l’École nationale de Voile, centre de formation réputé pour les surfeurs, les marins et les kite-surfeurs. À Quiberon, vous trouverez également l’usine de fabrication La Belle-Îloise que vous pourrez visiter. Cette conserverie de poisson possède des magasins dans nombre de stations balnéaires.